Couche lavable, comment ça marche ?

Couches lavables : comment ça marche et combien ça coûte ?

Chers parents, à l’heure du tout jetable vous vous demandez comment consommer mieux alors cet article est fait pour vous ! Si vous lisez ces quelques lignes c’est que vous vous interrogez sur le choix des couches lavables pour votre bébé et que vous souhaitez agir pour l’environnement alors nous espérons que cet article vous apportera les réponses à vos questions.

Présentation des couches lavables

Quelles sont les différentes matières de couches lavables ?

Si vous avez choisi d’opter pour les couches lavables c’est aussi pour offrir une alternative plus saine à votre enfant. En effet grâce aux couches lavables la peau respire et n’est plus en contact avec des substances toxiques. Mais sous l’avalanche d’informations concernant les
couches lavables il est parfois difficile de s’y retrouver donc nous vous proposons un passage en revue des principales matières utilisées dans la confection des couches lavables.

Le PUL ou polyuréthane est utilisé dans la confection de l’enveloppe extérieure des couches pour leur conférer leur imperméabilité. Le PUL est un matériau très fin et très résistant sur la durée.

Le bambou, le coton et le chanvre sont trois matières très utilisées pour les couches lavables en raison de leur très grand pouvoir d’absorption. Ces matières sont donc à privilégier pour la sieste ou la nuit par exemple.

La microfibre est un tissu léger, réalisé à partir de polyester qui a pour avantage de capter de grande quantité de liquides donc sera idéale si votre enfant urine beaucoup. Attention par contre à ne pas mettre en contact la microfibre avec les fesses de votre bébé car elle assèche la peau.

La laine moins utilisée dans l’univers des couches lavables est pourtant très absorbante grâce à la lanoline qu’elle contient. Elle est naturelle, thermorégulatrice et respirante ce qui est idéal pour la peau de votre bébé.

A quel âge peut-on utiliser les couches lavables ?

La réponse est simple les couches lavables sont utilisables de la naissance à la propreté. C’est donc pour cela qu’ils existent différents systèmes, selon les marques et les modèles pour ajuster la couche à la taille de votre enfant.

Les couches à taille réglable, appelées couches à taille unique, sont des couches allant de la naissance à 15 kg. Elles sont réglables à l’aide de pressions pour s’ajuster parfaitement à votre bébé. Une couche réglable accompagne ainsi votre enfant de la naissance à la propreté. Cette solution est la plus économique car vous utilisez les mêmes couches jetables tout au long de la croissance de votre bébé.

Les couches multi-tailles quant à elles sont disponibles en plusieurs tailles : XS, S, M, L, XL à choisir en fonction de la taille et de la morphologie de vote bébé. Elles seront parfaitement adaptées au corps de votre enfant,mais devront être remplacer 2 ou 3 fois pour s’adapter à la corpulence de votre enfant.

Comment procéder à l’entretien des couches lavables ?

Souvent présenté comme l’inconvénient principal à l’utilisation des couches lavables, l’entretien, mais ne vous inquiétez pas c’est très simple. Il vous suffit juste de suivre ces quelques petits conseils. Tout d’abord pour le stockage des couches et des inserts sales nous vous préconisons d’utiliser un seau ou un sac à couche fermé. L’essentiel est de les stocker bien au sec pour éviter les mauvaises odeurs et la prolifération des bactéries. Vous pourrez ainsi attendre plusieurs jours pour les laver. Pour le lavage des couches nous allons vous donner quelques astuces afin de protéger leur pouvoir absorbant. Il est indispensable d’utiliser une lessive spécifique, ou à défaut une lessive bio, sans enzymes ni glycérine.

Lavez vos couches et vos inserts à 40°, voire 60° s’ils sont très sales. Si besoin, utilisez un désinfectant spécifique de type Miofresh.

Les couches classiques, les inserts et les doublures passent au sèche-linge. En revanche les couches imperméables contenant du PUL doivent sécher à l’air libre. Enfin n’utilisez jamais d’adoucissant, de javel, de vinaigre blanc, de cristaux de soude ou de liquide vaisselle, vous risqueriez d’endommager vos couches de manière irréversible.

Les couches lavables : avantages et inconvénients

Les avantages :

  • Le coût : L’un des avantages des couches jetables,contrairement aux idées reçues, est que c’est un choix économique. En effet, 3 ans de couches jetables représentent une dépense totale de 1125 euros contre 600 euros pour l’utilisation de couches jetables. L’investissement de départ est en effet élevé mais rien ne vous empêche de vous équiper au fur et à mesure. A titre indicatif le prix moyen d’une couche lavable coûte environ 25 euros.
  • La composition : L’ensemble des matières composant les couches sont naturelles et anti-allergiques (coton, chanvre, bambou, laine) contrairement aux couches jetables qui sont composées de capteurs d’odeur, de parfums de synthèse et de nombreux composants toxiques.
  • L’impact écologique : Les couches lavables sont composées de trois fois moins d’eau et 90 fois moins de plastique que les couches classiques. De plus, les couches lavables génèrent 60 fois moins de déchets. Les couches jetables ont un réel impact sur l’environnement. En effet, la consommation en couches d’un seul enfant représente 4500 couches soit environ 25 kilos de plastique, 67 kilos de pétrole, 5 arbres et mettront plus de 500 ans à se décomposer.

Les inconvénients :

  • La praticité : L’inconvénient majeur de la couche lavable c’est que le choix de son utilisation appartient aux parents et les assistantes maternelles ou les crèches n’acceptent pas leur utilisation. De plus, il peut s’avérer complexe d’avoir recours aux couches jetables lors de longues sorties avec votre bébé pour transporter les couches souillées.
  • L’entretien : L’utilisation des couches lavables nécessite de prévoir une lessive tous les deux ou trois jours, un endroit pour stocker les couches lavables usagées et un lieu de séchage ou un sèche linge notamment en hiver. L’entretien devra être rigoureux et d’autant plus en cas de maladie de votre enfant notamment la gastro entérite. Tout sera question d’organisation !

Où acheter des couches lavables et à quel prix ?

Les couches lavables se trouvent de plus en plus facilement dans le commerce notamment dans les magasins de puériculture ou les magasins spécialisés. Evidemment les couches lavables peuvent s’acheter sur internet où vous trouverez de nombreux sites spécialisés. Dernière solution la location de kit de couches lavables qui peut être une bonne option pour les débutants.

Quelles couches lavables choisir ?

Lors de votre choix de couches lavables vous allez être confrontés à des termes un peu barbares TE1, TE2, TE3. Alors vous vous dites mais qu’est ce que c’est ? En réalité c’est très simple l’appellation « TE » signifie « Tout En » donc TE1, TE2, TE3 pour Tout-En-Un, Tout-En-Deux, Tout-en-Trois.

  • Les TE1, Tout-En-Un, sont donc des couches composées d’une seule pièce, une enveloppe imperméable sur laquelle est cousue un absorbant. C’est comme avec une couche jetable sauf qu’au lieu de la jeter vous la mettez au sale. C’est un système de change rapide et très simple.
  • Les TE2, Tout-En-Deux, sont des couches lavables composées de deux pièces, une fine couche imperméable sur laquelle on vient poser ou fixer à l’aide de pressions un insert lavable. Il vous suffit donc de changer uniquement l’insert en cas ce miction ou de selles.
  • Les TE3, Tout-en-Trois, ou couches hybrides sont des couches imperméables à poche, dans lesquelles on positionne un insert absorbant lavable, ou jetable, en fonction de ses besoins. La couche est donc gardée et l’insert soit lavé soit jeté ou composté.

Les principales marques :

De nombreuses marques se sont lancées dans les couches alors pour vous aider dans votre choix voici nos coups de cœur.

Les accessoires pour couches lavables:

  • voile de protection en cellulose jetable

  • insert ou doublure ou booster (partie absorbante supplémentaire)

Découvrez aussi :

Comparatif prix des couches 2019

Test du porte bébé Osprey Poco AG et avis personnel

Auteur de l’article : Bébécool