Allaitement naturel

Comment stimuler naturellement sa montée de lait ?

Vous avez fait le choix d’allaiter votre bébé pour lui apporter ce qu’il y a de mieux mais vous manquez de lait, ne vous inquiétez pas des solutions naturelles existent pour stimuler votre montée de lait, et nous allons vous en proposez quelques unes dans cet article.

Comment réussir son début d’allaitement naturel ?

La première chose importante à savoir c’est que la lactation met environ six semaines à se mettre en place donc pas de panique si votre quantité de lait est peu importante les premiers temps. La réussite de l’allaitement repose surtout sur le bien être de la maman. Il est indispensable d’être sereine, reposée et de profiter de ces merveilleux moments avec votre bébé. Cependant certaines mamans ont besoin d’un petit coup de pouce pour stimuler leur lactation.

Tout d’abord, afin de faciliter la lactation le premier conseil est de mettre votre bébé au sein le plus souvent possible. Dès que votre enfant se réveille, montre un signe de succion de la bouche ou suce son pouce proposez lui le sein. Il est très important de ne pas attendre que votre enfant réclame pour lui proposer le sein. Dès que votre enfant commence à montrer des signes de fatigue changez de sein ou caressez lui un peu la joue pour qu’il continue à téter. A chaque tétée pensez bien à faire allaiter votre bébé sur les deux seins. Vous pouvez également comprimer légèrement votre glande mammaire lorsque votre bébé tète pour faire venir un peu plus de lait. Plus vous allez mettre régulièrement votre bébé au sein et plus vous allez produire de lait. Au début n’espacez pas trop les tétées même la nuit. On conseille une tétée toutes les quatre heures les premiers mois.


Augmenter sa production de lait grâce au tire-lait

tire lait- allaitement

Si le fait de mettre souvent votre nourrisson au sein ne suffit pas vous pouvez également stimuler votre lactation avec un tire lait. Après chaque tétée vous allez tirer votre lait pour compléter votre bébé. Cela permettra de vider votre glande mammaire et donc de donner le signal à votre corps de produire plus de lait. Il faudra en revanche compter au moins trois à cinq jours pour commencer à voir un effet sur votre production de lait. Il existe des tire-lait simple ou double. Dans l’idéal choisissez un tire-lait double car la double expression favorise d’autant plus la stimulation de la lactation.


Alimentation et allaitement

De plus, il est important d’avoir une alimentation suffisante et équilibrée pour entretenir la lactation. Il est essentiel de bien manger et en quantité suffisante pendant votre période d’allaitement. Pendant l’allaitement afin de permettre à votre corps de pouvoir produire le lait maternel il vous faudra augmenter de 500 à 600 calories par jour votre apport alimentaire. Il est également très important de privilégier une alimentation riche en fruits et légumes pour recevoir une quantité suffisante d’acide folique permettant une bonne lactation. De plus, l’apport en produits laitiers (lait, yaourts, fromages) sera indispensable pour vous apporter le calcium essentiel lors de votre allaitement. L’hydratation sera aussi très importante pendant votre allaitement. Il est recommandé de boire entre 1.5 et 2l d’eau par jour pendant votre allaitement (eau, sirop, bouillon, tisane, jus de fruits…).

En plus de toutes ces recommandations il existe également des aliments qui peuvent aider à la production de lait. En effet, il existe des aliments dits « galactogènes » qui favorisent la fabrication de lait maternel.

  • Les oléagineux : amandes, noisettes, noix de cajou

barre-allaitement

Si vous avez un petit creux n’hésitez pas à consommer des fruits oléagineux tels que les amandes, les noisettes et les noix de cajou qui sont des aliments qui soutiennent efficacement la montée de lait. C’est fruits sont en plus très faciles à amener partout avec vous ce qui en fait la collation idéale pour l’allaitement ! Les oléagineux apparaissent comme des aliments stimulants de part leur forte teneur en vitamines et minéraux. Vous pouvez consommer les fruits entiers ou broyés, dans une salade ou dans un yaourt façon muesli.

Vous pouvez également consommer des barres d’allaitement bio fabriquées en France uniquement avec des ingrédients favorisant la montée de lait.

 

  • Le fenouil

 

Le fenouil est peut être l’aliment star pour favoriser la lactation utilisé depuis des siècles pour ses propriétés galactogènes. Ce légume est donc à consommer sans modération durant votre allaitement. A cuisiner ou souvent consommé dans les tisanes d’allaitement le fenouil stimule la production d’œstrogènes et de prolactine nécessaires à une bonne lactation. Riche en calcium, en vitamines et en anti-oxydants c’est donc l’allié de choix des mamans qui ont choisi d’allaiter leur bébé.

 

 

  • Le cumin

cumin-allaitement

 

Les graines de cumin sont reconnues comme étant stimulatrices de la glande mammaire et donc de la production plus importante de lait. Vous pouvez les consommer en épice dans vos préparations culinaires ou bien les faire infuser.

 

 

  • L’anis

anis-vert-allaitement

 

Utilisé depuis très longtemps comme aliment favorisant la lactation l’anis vert se consomme en infusion. L’Organisation mondiale de la Santé reconnait son utilisé dans pour accompagner la montée de lait chez la femme allaitante.

 

 

  • Le carvi

carvi-allaitement

 

Le carvi est une plante sauvage de la famille des apiacées également connu sous les noms d’« anis des prés » ou « cumin des prés ». Vous pouvez retrouver cette plante sauvage dans de nombreuses tisanes d’allaitement

ue. Prenez donc le temps d’essayer différentes installations pour voir laquelle correspond le mieux à vous et à votre bébé.

 

  • Le fenugrec

fenugrec-allaitementLe fenugrec est une petite plante légumineuse qui est notamment réputée pour sa capacité à stimuler la montée de lait chez la mère et qui permet également d’améliorer la qualité nutritive du lait maternel grâce à ses nombreux nutriments, dont les vitamines C, A, B1, B3 et B6, des sels minéraux (calcium, fer, soufre, magnésium) . Le fenugrec est donc un excellent aliment pour vous accompagner dans votre allaitement et pour répondre aux besoins de votre bébé. Vous pouvez consommer les petites feuilles de fenugrec en salade ou utiliser les graines en tisane.

Attention à ne pas consommer le fenugrec avant l’accouchement car il provoque des contractions utérines qui peuvent donc déclencher l’accouchement.

 

En plus de l’alimentation il est essentiel de bien prendre le temps de vous installer confortablement lors de l’allaitement avec votre bébé.


Installation et allaitement

Coussin d'allaitement

 

Vous pouvez pour cela utiliser un coussin d’allaitement afin de vous caler avec votre enfant et favoriser la prise de lait pour votre bébé. Une bonne position d’allaitement est essentielle pour que votre bébé puisse téter de manière optimale. Il existe plusieurs positions pour allaiter votre bébé et pas uniquement la position de la madone qui est la plus connue. Prenez donc le temps d’essayer différentes installations pour voir laquelle correspond le mieux à vous et à votre bébé.


Massage et allaitement

De plus, le massage de vos seins peut être une bonne technique pour stimuler votre glande mammaire à la production de lait. Réaliser des mouvements circulaires avec vos mains sur votre glande mammaire ainsi que des petites pressions sur vos mamelons favoriseront l’éjection de lait et favoriseront la production de lait. Le massage doit être réaliser avec douceur et doit évidemment être indolore (sans douleurs).


Homéopathie et allaitement

Vous pouvez également vous tourner vers l’homéopathie pour favoriser votre lactation Cette médecine douce est totalement compatible avec l’allaitement et sans aucun effet secondaire. vous. Avant chaque tétée vous pouvez prendre 5 granules de Ricinus 5 CH  + 5 granules d’ Alfalfa 6 DH. Après le mieux dans ce cas là et de prendre contact avec une conseillère en lactation ou une sage-femme homéopathe pour être conseillé sur le meilleur traitement à prendre selon vos besoins.


Si vous avez le moindre doute sur l’efficacité de votre allaitement prenez contact avec votre médecin, pédiatre ou une conseillère en lactation.


En espérant que cet article ai pu vous aider et répondre à vos questions, nous vous souhaitons un merveilleux allaitement avec votre bébé en attendant de vous retrouver sur notre blog !

Pour aller plus loin sur le thème de l’allaitement :

Comment bien choisir son tire-lait pour allaiter naturellement ?

Le choix du type d’allaitement, maternel, artificiel ou mixte ?

Auteur de l’article : Bébécool